FICHES PÉDAGOGIQUES

Une fois n’est pas coutume, commençons par les paroles

Une fois n’est pas coutume, commençons par les paroles …
Activité de compréhension écrite et orale et de production écrite.
Niveau A2-B1 (à adapter)

1 – Lisez les paroles de la chanson, On s’attache et, sans vous arrêter aux mots que vous ne connaissez pas, imaginez la personne qui chante.
Copiez collez les phrases suivantes dans la partie COMMENTAIRES et indiquez si, selon vous, elles sont vraies ou fausses. Expliquez vos réponses en citant un extrait des paroles.

A votre avis :

C’est une femme ?
C’est une personne jeune ?
Il/elle a moins de trente ans ?
C’est une personne pour qui la carrière professionnelle compte beaucoup ?
C’est une personne qui aime séduire ?
C’est une personne qui aime la liberté ?
C’est une personne qui aime le pouvoir ?
C’est une personne qui n’aime pas la routine ?
C’est une personne amoureuse ?

Les paroles issues du site Paroles.net :

J’ai pas le style
Pourtant pas hostile
Mais c’est pas pour moi le costard (français familier : costume /traje) uniforme
J’ai pas l’intégrale
Du gendre (yerno) idéal
J’aurai toujours l’impression qu’on m’espionne
Pourtant pas contre l’amour
Je s’rais même plutôt pour

{Refrain}
Mais c’est pas pour autant qu’il faut
Qu’on s’attache et qu’on s’empoisonne
Avec une flèche qui nous illusionne
Faut pas qu’on s’attache et qu’on s’emprisonne
Mais rien n’empêche que l’on s’abandonne
Non !

D’un chef de file
J’en ai pas l’profil
Mais sur l’oreiller j’aime pas qu’on me questionne
Je suis pas James Bond
Entouré de belles blondes – non non non
J’envie même pas les hommes qui papillonnent (passer d’une personne à une autre)
Pourtant pas contre l’amour
J’attends plutôt mon tour

{Au refrain}

On laisse rien
Le quotidien ça me tue, ça me tient, ça me fait mal – ça me fait mal
Rien de plus normal
Mais tu t’enfiles
Dans le fil
Il faut pas que tu dépasses
A chaque fois que tu resquilles (resquiller : colarse)
Mais t’es qui ?
T’es pas normal

On s’attache et on s’empoisonne
Avec une flèche qui nous illusionne
Faut pas, non, qu’on s’attache et qu’on s’emprisonne
Mais rien n’empêche que l’on s’abandonne
Non !
Faut pas
Qu’on s’attache et qu’on s’empoisonne
Avec une flèche qui nous illusionne
Faut pas qu’on s’attache et qu’on s’emprisonne
Mais rien n’empêche que l’on s’abandonne
Non, non !

{Choeur}
C’est beau l’amour
J’attend mon tour

2 – Regardez la vidéo et écoutez la chanson autant de fois que vous le souhaitez. Le chanteur correspond-il à ce que vous aviez imaginé ? Complétez votre portrait en imaginant sa personnalité, ce qu’il aime, ce qu’il n’aime pas. Décrivez aussi, à partir des images, la situation : Où se trouve-t-il ? En France ? Ailleurs (où à votre avis) ? Est-il seul ? Est-il dans un contexte de travail ? De vacances ? Que le voit on faire ? Imaginez les raisons pour lesquelles il se trouve à cet endroit.
Envoyez vos réponses dans les commentaires.


3 – Evaluez l’activité
– La vidéo vous a-t-elle aidé à mieux comprendre les paroles, après une première lecture ? En quoi l’image constitue-t-elle une aide à la compréhension ? La musique est-elle une aide ou une difficulté supplémentaire ?
Activités complémentaires à développer :
– Mise en commun en classe : description du style de musique, commentaires sur la voix du chanteur, sur le rythme, etc. Echanges sur les goûts musicaux. Choix d’un clip sur le site de TV5 tv5.org) pour illustrer ses goûts musicaux (en français !) et présentation à la classe.
– Travail sur la langue à partir des paroles : révision de la négation (le passage de l’oral à l’écrit, rien, jamais, etc.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème par Anders Norén